Maurizio fait la sieste

Chaque mois, retrouvez ici un cas pratique illustrant le fonctionnement et la richesse de  la Psychologie Biodynamique.

Maurizio vient en thérapie car il veut apprendre à lâcher son contrôle constant et aussi parce qu’il aimerait s’installer dans une relation amoureuse qui dure. Cadre supérieur dans une grande entreprise, il est très actif et réussit très bien professionnellement. Sur le plan personnel, il apparaît que ses parents n’ont pas pu assurer leur rôle sécurisant lorsqu’il était tout petit, et qu’il a développé depuis l’enfance un contrôle mental excessif et une propension à une hyperactivité. Ceci lui vaut ses succès professionnels. Mais commençant à ressentir le prix d’une telle activité aux dépens de son bien-être personnel et constatant sa difficulté à ne pas contrôler ses relations affectives, il décide de s’engager en thérapie.

Pendant plusieurs mois, il vient en apportant à chaque fois une liste de questions, demandant au thérapeute des explications et des réponses. La stratégie du thérapeute est alors de donner quelques réponses essentielles qui puissent satisfaire ses demandes mentales. Surtout, il l’invite systématiquement à s’allonger afin de se faire masser pour recevoir dans son corps de nouvelles informations. Le thérapeute travaille plus particulièrement la structure musculaire avec l’intention de déclencher un relâchement du système nerveux. Il porte par moments ses bras et ses jambes, l’invitant à laisser sentir ce que cela fait d’être soutenu, et déploie une présence tranquille et bienveillante.

Petit à petit, Maurizio diminue ses questions, de grandes respirations commencent à apparaître, les silences durent plus longtemps. Arrive un jour où, arrivant en séance, il signale qu’il a « vraiment envie de dormir ». Le thérapeute, lui dit : « Oui, vous pouvez dormir.» Il dort alors durant une bonne demi-heure. Ce moment de repos autorisé marquera un tournant dans sa thérapie. « C’était bien cette sieste », répétera-t-il pendant plusieurs séances. Que le thérapeute, « autorité parentale » de substitution, accueille son envie de sieste avec bienveillance fut une expérience révolutionnaire. Il prend conscience par la suite de combien l’expérience de pouvoir se détendre en présence de l’autre est fondamentale à la création d’une relation amoureuse.

Extrait du livre « La psychologie biodynamique. Une thérapie qui donne la parole à son corps ». Par François Lewin et Miriam Gablier.  Le courrier du livre.